Logo Clio
Service voyages
Service voyages
L'Arménie
Au pied de l'Ararat : Erevan, Etchmiadzine, Tatev
Du 7 au 15 septembre 2017 avec Atila Riapov
AR 31 - 9 jours - Pour tous avec réserve
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Les monastères d'Haghbat et de Sanahin
  • La cathédrale d’Etchmiadzine
  • Le temple antique de Garni
  • Le monastère de Tatev
  • Les paysages du Caucase et le mont Ararat
  • Les manuscrits enluminés du Matenadaran
  • Le Chronoguide Arménie et Géorgie
Dominée par le mont Ararat qui en constitue le pivot symbolique, l’Arménie est le cœur d’une civilisation qui a intégré culture antique et christianisme. Lors de la désagrégation des empires hellénistiques, se constitua sur les terres de l’antique Ourartou un puissant royaume, rival puis vassal de Rome. Devenue en 301 le premier « Etat chrétien » de l’histoire, l’Arménie se couvrit d’églises et de monastères qui composent l’un des plus grands ensembles d’art et d’architecture chrétiens. Ce voyage vous fera découvrir tous les principaux sites historiques et archéologiques du pays et d'autres plus méconnus.

%%voyageBloque%%
 
M. Atila Riapov
Diplômé d'histoire de l'art et d'archéologie,directeur-adjoint de la Mission archéologique française à Apollonia du Pont (Bulgarie)





 
J 1 - Jeudi 7 septembre 2017 Paris – Erevan
Vol pour Erevan, la capitale de l’Arménie. Dîner inclus et nuit à Erevan.
 
 
J 2 - Vendredi 8 septembre 2017 Erevan et ses environs
Au sein d'une riche vallée aux coteaux couverts de vergers, Erevan est le cœur vivant du peuple arménien. Le matin, nous partirons vers la ville de Zvarnots (Unesco), au cœur de la plaine de l’Ararat, qui nous livrera les vestiges de l’imposante église dédiée aux anges veilleurs apparus à saint Grégoire, construite par le catholicos Nersès III au VIIe siècle près de son palais patriarcal. Abattue au Xe siècle par un tremblement de terre, elle présente encore un remarquable plan circulaire et de splendides chapiteaux. Non loin de là, nous découvrirons encore l’église Sainte-Hripsimé, édifiée au VIIe siècle sur la sépulture de la sainte martyre. En fin de matinée, nous découvrirons le site d’Etchmiatzine. Ce nom désigne, à proprement parler, la cathédrale édifiée dans l'ancienne capitale royale de Vagharchapat. Lors de la conversion de Tiridate, avec l’instauration du christianisme comme religion d’Etat au IVe siècle, la ville prit une importance considérable. La cathédrale d’Etchmiadzine (Unesco), fut fondée par Grégoire l’Illuminateur lui-même à l’emplacement d’un autel du Feu en usage dans l’ancienne religion iranienne. Restaurée de nombreuses fois, elle demeure, aujourd’hui encore, le cœur de l’Eglise arménienne. Le trésor de la cathédrale rassemble notamment de nombreuses pièces d’orfèvrerie. La visite de la ville s’achèvera par la découverte de l’église Sainte-Gayaneh qui, en dépit d’une restauration au XVIIe siècle, conserve une élégance remarquable. Déjeuner inclus. Le site de Garni est étendu sur un promontoire escarpé surplombant la profonde vallée de l’Azat. C’est ici qu’aux premiers siècles de notre ère, les rois d’Arménie avaient établi leur résidence d’été. La forteresse ancienne fut détruite par les Romains et restaurée par le roi Tiridate Ier qui y construisit notamment un temple répondant aux canons de l’architecture classique. A côté de l’édifice rebâti selon le modèle d’origine, subsistent les vestiges des bains du palais ornés de mosaïques.Sur la route du retour à Erevan, nous pourrons encore découvrir le monastère de Guéghard (Unesco), vraisemblablement fondé au IVe siècle, un des plus hauts lieux spirituels de l’Arménie. La tradition veut qu’il ait abrité la relique de la Sainte Lance qui aurait traversé le flanc du Christ sur la Croix. L’état actuel du bâtiment est celui du XIIIe siècle, époque de sa reconstruction après qu’il fut mis à sac par les Turcs. Dîner inclus. Nuit à Erevan.
 
 
J 3 - Samedi 9 septembre 2017 l’Ouest arménien (250 km)
La journée sera consacrée à la visite de la région située à l’ouest de la capitale. Nous nous rendrons tout d’abord à Aroutch, qui possède une église fort intéressante, construite à la fin du VIIe siècle. Nous poursuivrons notre route vers Talin dont la cathédrale fut édifiée au VIIe siècle : l’un des plus vastes monuments d’Arménie. Puis nous nous rendrons à Mastara où subsiste, dans l’église Saint-Jean du VIIe siècle, un beau décor sculpté admirablement conservé. Enfin, à Yérérouk, près de la frontière avec la Turquie, la basilique Saint-Jean-Baptiste constitue l’un des monuments les plus singuliers du pays. Par son style et la décoration des parois extérieures, elle s’apparente nettement aux basiliques syriennes. Datée du Ve siècle, elle illustre la transition réalisée entre l’architecture romaine et l’art arménien proprement dit. Nuit à Erevan.
 
 
J 4 - Dimanche 10 septembre 2017 Moughni – Hovhannavank – Saghmosavank – Achtarak – Amberd – Dilijan(170 km)
Dans la matinée, nous partirons à la découverte des monastères de la vallée du Kassagh. Le monastère de Moughni, dédié à saint Georges, comporte une belle rotonde à colonnettes. Le monastère Hovhannavank remonterait à l'époque de Saint Grégoire l'Illuminateur, mais fut reconstruit et fortifié au XIIIe siècle. Saghmossavank, le monastère des psaumes, remonte à la période zakaride au XIIIe siècle. Nous nous rendrons ensuite à Achtarak, ville située sur le canyon de Kasakh, enjambé par un pont à trois arches ogivales, construit en 1664. Nous y découvrirons les charmantes églises de Karmavor, consacrée à la Mère de Dieu, qui remonte au VIIe siècle, et de Tsiranavor, basilique du Ve siècle. Après le déjeuner, nous visiterons la forteresse d'Amberd, construite au VIe siècle sur un piton rocheux, qui est un des rares exemples d'architecture militaire de cette époque. Il lui fut adjoint, au XIe siècle, la petite église Vahramashen. En fin d'après midi, nous prendrons la route vers Dilijan où nous passerons la nuit.
 
 
J 5 - Lundi 11 septembre 2017 Dilijan - Sanahin – Haghbat – Akhtala - Dilijan (190 km)

Nous partirons à la découverte des trésors de la région du Nord de l’Arménie. Quittant Dilijan, nous remonterons vers Alaverdi. C’est dans cette région de montagnes que nous découvrirons quelques-uns des plus beaux témoignages de l’art arménien. Nous prendrons le chemin du monastère de Sanahin (Unesco), qui constitue un ensemble architectural et artistique d’une qualité exceptionnelle. C’est là que se trouvait, au XIe siècle, une ancienne académie où étaient enseignés, outre la théologie, les beaux-arts et les sciences. Déjeuner inclus. Une route en lacets nous mènera dans un magnifique paysage de plateaux aux flancs abrupts où se situe le monastère d’Haghbat (Unesco), fondé à la fin du Xe siècle. L’ensemble monastique, remarquablement conservé, révèle l’organisation et la vie quotidienne d’un grand monastère médiéval rassemblant des églises, des bâtiments conventuels, un réfectoire, une bibliothèque… Le monastère d'Akhtala est aussi intéressant pour ses édifices religieux que pour le mur d'enceinte de la forteresse qui les protégeait, et qui donne un rare exemple bien conservé de l'architecture militaire arménienne. L'église Sainte-Mère-de-Dieu (Sourp Asdvadzadzine), située au cœur du replat où se dresse la citadelle, est un élégant édifice du XIIIe siècle, qui porte l'empreinte évidente de l'influence géorgienne. L'intérieur est décoré de belles fresques dans le style byzantin. Nous poursuivrons notre route vers Dilijan où nous passerons la nuit.
 
 
J 6 - Mardi 12 septembre 2017 Dilijan - Hagarzin - Noradouz – Selim – Noravank – Goris (260 km)
Nous arriverons dans une charmante vallée boisée où se niche le monastère d’Hagarzin. Fondé au XIIe siècle et agrandi au XIIIe avec la participation du roi de Géorgie, il constitue un ensemble monastique exceptionnel. D'Hagarzin, nous reviendrons vers les rives du lac Sevan pour y découvrir, dans un cadre grandiose, les deux églises édifiées sur un îlot aujourd’hui raccordé aux rives du lac. Nous longerons ensuite la rive sud du lac et ferons un arrêt à Noradouz pour découvrir le plus bel ensemble de khatchkars : stèles sculptées – d'Arménie. Quittant le lac, nous visiterons, sur l'une des anciennes pistes caravanière, les vestiges du caravansérail de Selim, construit en 1332 et qui combine des traits des architectures arménienne et persane. Nous partirons ensuite vers le monastère de Noravank, établi dans un site sévère et sauvage, sur le flanc d’une montagne. Entouré de remparts, cet ensemble réunit deux églises, chacune à deux niveaux. L’église principale, dédiée à saint Jean-Baptiste, fut construite au XIIIe siècle ; l’église Saint-Grégoire, qui la jouxte, abrite les sépultures des princes Orbélian. Un peu à l’écart des édifices principaux, la chapelle de la Mère-de-Dieu est, en fait, un mausolée à deux étages qui présente une ornementation remarquable et un curieux escalier pyramidal. Nous poursuivrons enfin vers Goris où nous passerons la nuit.
 
 
J 7 - Mercredi 13 septembre 2017 Tatev – au pied de l’Ararat : Khorvirap (190 km) - Erevan
Après nous être enfoncés profondément dans la montagne en suivant une petite route en lacets, nous découvrirons le monastère de Tatev ; cet édifice fut jadis le principal centre religieux de la province de Siounik. Perché sur une falaise dans un site remarquable, c’est l’un des plus vastes monastères d’Arménie. Nous y admirerons de nombreux bâtiments, parmi lesquels notamment la petite église Saint-Georges édifiée au VIIIe siècle, l’imposante cathédrale Saint-Pierre-et-Paul, construite en 885, et l’église de la Mère-de-Dieu, élevée au XIIe siècle. Reprenant la route en direction d'Erevan, nous irons admirer la très belle vue sur le mont Ararat, symbole de l’Arménie, près du monastère de Khorvirap. Reconstruit au XVIIe siècle, il est édifié à l’emplacement où, selon la légende, Grégoire l’Illuminateur aurait été emprisonné durant quinze années. Nuit à Erevan.
 
 
J 8 - Jeudi 14 septembre 2017 Erevan
Non loin du centre de la capitale, le site d'Erebouni fut le berceau de la ville, du temps du royaume d'Ourartou, au VIIIe siècle avant J.-C. Il reste de lourds murs de la forteresse en triangle, au sommet de la colline. Les chantiers de fouilles ont permis de rassembler des objets témoins du haut degré de civilisation de l'Ourartou. Puis, au musée d’Histoire, nous retracerons l'évolution de la civilisation des Arméniens de l’Antiquité à nos jours. Déjeuner inclus. Les magnifiques manuscrits enluminés du Maténadaran nous conteront ensuite la naissance de l’écriture et de la littérature arméniennes. Nuit à Erevan.
 
 
J 9 - Vendredi 15 septembre 2017 Erevan - Paris
Vol vers Paris.
 


Groupe de 14 à 20 voyageurs
Départ assuré
Forfait en chambre double
Prix prestissimo jusqu'au 30 juin 2017
Prix presto jusqu'au 15 juillet 2017
Prix à partir du 16/07/2017
2 160 €
2 190 €
2 225 €
Supplément chambre individuelle
Prix prestissimo jusqu'au 30 juin 2017
Prix presto jusqu'au 15 juillet 2017
Prix à partir du 16/07/2017
450 €
475 €
500 €
Sans transport international
Prix prestissimo jusqu'au 30 juin 2017
Prix presto jusqu'au 15 juillet 2017
Prix à partir du 16/07/2017
-445 €
-340 €
-260 €


ErevanEurope Hotel 4*

DilijanParadise hotel Dilijan 4*

GorisHôtel Mina 2*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
07/09/2017 - 13h20
Erevan Zvartnos International
07/09/2017 - 19h55
Vol Air France AF1060
Erevan Zvartnos International
15/09/2017 - 08h40
Paris Roissy CDG
15/09/2017 - 11h50
Vol Air France Af1061

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Erevan et retour, avec ou sans escale sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du dîner du 1er jour au petit déjeuner du 9e jour
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 3,5 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa



  • Les déjeuners seront pris dans des restaurants locaux.
  • Certaines portions de routes sont dégradées et certains parcours sont donc relativement longs.
  • La visite de certains sites oblige à des parcours à pied sur un terrain parfois accidenté.
 
  • Passeport valable 3 mois après la date de retour
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 27/05/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Clio Qui sommes-nous ? Nous contacter