Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Sikkim et Bhoutan
A l'occasion du Festival de Paro
Du 18 mars au 2 avril 2018 avec Katia Thomas
IN 56 - 16 jours - Grands voyageurs
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Le déroulement du grand thangka, moment fort du festival de Paro
  • Darjeeling et ses plantations de thé
  • Le panorama sur les sommets du Kanchenjunga à Pemayangtse
  • Le monastère de Rumtek
  • L'architecture unique des dzongs bhoutanais
  • Le monastère perché de Taktsang, “la tanière du tigre”
  • Le Chronoguide Inde
Sur les contreforts méridionaux de la chaîne himalayenne, les deux petits royaumes du Sikkim et du Bhoutan marient sommets enneigés et vallées encaissées à une végétation d'allure tropicale. Ces régions ont été des refuges pour le bouddhisme, chassé de son foyer d'origine par la réaction hindouiste, qui en a fait un véritable conservatoire religieux mêlant les enseignements de l'Eveillé aux vieilles traditions chamaniques indigènes. C'est aussi le monde du thé que l'on découvre autour de Darjeeling, avant de gagner le Sikkim et les monastères proches de Gangtok, sa capitale. Il est peu de pays aussi farouchement attachés à leur identité que le Bhoutan qui se protège soigneusement des influences occidentales. Le bouddhisme tantrique y imprègne la vie quotidienne, les monastères y sont aussi des centres administratifs et le calendrier est rythmé par des fêtes quasi perpétuelles qui mobilisent toute la population et interrompent toute autre activité au pays du « Bonheur national brut ». Le festival de Paro est la plus remarquable de ces fêtes et fournit l'occasion d'admirer les danses traditionnelles et les étranges cérémonies tantriques pour tenter de percer les arcanes d'une mythologie et de rituels foisonnants… Le festival commémore l’introduction du bouddhisme par Padma Sambhava, Gourou Rimpoche, au VIIe siècle. Tous les habitants de la vallée, revêtus de leurs plus beaux atours, se rendent au dzong de Paro pour voir les moines qui, le visage revêtu de masques de singes, d’oiseaux, de divinités grimaçantes, exécutent des danses et incantations au son des tambours qui éloignent les démons…

%%voyageBloque%%
 
Mme Katia Thomas
Diplômée en histoire de l'art. Spécialiste des civilisations de l'Inde et du monde himalayen





 
J 1 - Dimanche 18 mars 2018 Paris – Delhi
Vol pour Delhi. Nuit en vol.
 
 
J 2 - Lundi 19 mars 2018 Delhi - Bagdogra - Kalimpong
Arrivée dans la matinée à Delhi. Nous nous rendrons à l’aéroport national pour nous envoler vers Bagdogra. De là, nous quitterons le piémont qui garde encore quelques traces de l’inextricable forêt tropicale, autrefois peuplée de tigres et de rhinocéros, pour suivre la vallée de la Tista jusqu’à Kalimpong, où nous passerons la nuit.
 
 
J 3 - Mardi 20 mars 2018 Kalimpong – Gangtok
Bruissante d'activité, Kalimpong offre surtout l'aspect d'une ville-marché où se côtoient des populations aux origines les plus diverses. Nous visiterons le Zong Dog Palri Phobrang, monastère récemment consacré par le dalaï-lama, et le Gompa Thongsa. En fin de matinée, nous gagnerons les hautes collines préhimalayennes pour rejoindre Gangtok. Nuit à Gangtok.
 
 
J 4 - Mercredi 21 mars 2018 Phodong – Gangtok
Le matin, nous visiterons le monastère de Phodong, qui s’élève non loin de la vallée de la Tista, dans un paysage grandiose. Il appartient à la secte des Nyingma-pa, et sa décoration remarquable comporte, entre autres, des scènes décrivant l’enfer bouddhique. De retour à Gangtok, la capitale du Sikkim, nous découvrirons l'institut de Tibétologie – qui recèle de très belles toiles peintes, les thanka – puis le chorten qui s'élève au nord de la ville. Nuit à Gangtok.
 
 
J 5 - Jeudi 22 mars 2018 Rumtek – Pemayangtsé
Le monastère de Rumtek est, sans conteste, l'un des plus riches du Sikkim. D’obédience tibétaine, fondé par les Kagyu-pa, il est cependant ouvert à tous. C’est l’un des rares monastères où l’on puisse parfois assister aux offices religieux.
Le trésor du XVIe Gyalwa Karmapa nous permettra d'expliciter la théorie des réincarnations des grands maîtres du bouddhisme. Nous prendrons ensuite la route de Pemayangtsé, au flanc de profondes vallées aux paysages sublimes. Nous ferons un arrêt au sanctuaire de Yungdrung Bon pour découvrir l'un des rares îlots subsistant de la religion Bon po, qui fut la première à supplanter l'animisme dans ces régions. Nuit à Pemayangtsé (2 085 m d'altitude).
 
 
J 6 - Vendredi 23 mars 2018 Pemayangtsé – Darjeeling
Au petit matin, vous sera proposée une promenade à pied vers le monastère de Sanga Choliing. Après un petit temps de repos à l'hôtel, nous visiterons le monastère tantrique du « Lotus sublime », dédié au grand initiateur du bouddhisme au Sikkim, le « précieux maître » Padmasambhava. Les peintures murales qui le décorent sont d’un raffinement rare et d’un foisonnement symbolique extraordinaire. L'après-midi, nous prendrons la route vers le sud, en direction de Darjeeling, séjour enchanteur pour les Britanniques du XIXe siècle qui recherchaient la douceur du climat. Nuit à Darjeeling (à 2 150 m d'altitude).
 
 
J 7 - Samedi 24 mars 2018 Darjeeling
Le matin, nous découvrirons l’une de ces plantations de thé qui ont fait la célébrité de Darjeeling, ainsi que ses installations de traitement héritées du XIXe siècle. Nous visiterons ensuite le monastère Bhutia Busty appartenant à la secte Kagyupa. L'après-midi, nous visiterons le monastère de Ghoom, affilié aux Gelug-pa ou « Bonnets jaunes », qui ressort de l’autorité du dalaï-lama. En fin de journée, nous pourrons flâner dans les rues du quartier de Chowrasta qui révèlent encore la richesse de la ville coloniale.
 
 
J 8 - Dimanche 25 mars 2018 Darjeeling – Phuntsoling (180 km)
Nous nous rendrons à la colline de l’observatoire, qui couronne la ville et visiterons l’Institut de Haute Montagne qui illustrera les premières expéditions himalayennes. Empruntant ensuite la traditionnelle route du thé, nous descendrons de plus de deux mille mètres et retrouverons les rizières et la chaleur de la plaine qui borde le massif himalayen. Nous prendrons la longue route vers l’est, qui nous mènera aux portes du Bhoutan. Franchissant la frontière bhoutanaise, nous passerons la nuit à Phuntsoling.
 
 
J 9 - Lundi 26 mars 2018 Phuntsoling – Simtokha
La petite ville de Phuntsoling joue le rôle de poumon de l'économie bhoutanaise vers l'Inde. Après un arrêt devant le monastère de Karbandi, nous emprunterons la route splendide qui s'agrippe aux flancs de la vallée de la Torsa. L'étonnante végétation composite qui rassemble les flores tropicales, tempérées et de montagne, se caractérise par ses rhododendrons géants. Nous découvrirons, dominant la croisée stratégique des vallées, le dzong de Simtokha. Ce sera notre première rencontre avec cette architecture unique, propre au Bhoutan. Nuit à Thimphu (2 300 m d'altitude).
 
 
J 10 - Mardi 27 mars 2018 Thimphu
A Thimphu, la capitale du Bhoutan, le centre actif de la ville s'allonge le long de la rue Norzim Lam qui nous mènera au cœur administratif du pays, le Taschichö Dzong, majestueux quadrilatère fortifié protégé par les « gardiens des quatre orients » et qui enserre un ensemble de splendides bâtiments administratifs et cultuels. Nous admirerons aussi les artisans qui réalisent les thangkas ou travaillent l'argent avec des techniques ancestrales. Nous tenterons ensuite de pénétrer les arcanes du chorten, érigé à la mémoire du troisième roi du Bhoutan, véritable compendium des doctrines bouddhiques. Nuit à Thimphu.
 
 
J 11 - Mercredi 28 mars 2018 Punakha
Franchissant le col de Dochula (3 000 m), nous atteindrons la riante vallée de Punakha. Plus encore que dans la vallée de Thimphu, l’architecture civile y est remarquable de finesse, de sobriété et d’élégance. Edifié au XVIIe siècle, le dzong de Punakha fut longtemps la résidence d'hiver des rois du Bhoutan. Tel un immense navire de pierre, il s'élève au lieu même d'un confluent, sur un site béni par Gourou Rimpoche lui-même. Nuit à Punakha.
 
 
J 12 - Jeudi 29 mars 2018 Paro
Départ matinal vers Paro. Après le déjeuner inclus, l'après-midi sera consacrée aux manifestations du festival de Paro, commémorant l’introduction du bouddhisme par Padma Sambhava, Gourou Rimpoche, au VIIe siècle. Nuit à Paro (2 250 m d'altitude).
 
 
J 13 - Vendredi 30 mars 2018 Paro
Le matin, nous emprunterons alors le sentier qui monte à l'assaut de la falaise où s'accroche, défiant le vide, « la tanière du tigre », le monastère de Taktsang (l'ascension vers ce site à 2 800 m d'altitude peut s'effectuer à cheval, mais la descente ne se fait qu'à pied. La montée prend environ deux heures pour 700 m de dénivellation). L'après-midi, après un temps de repos à l'hôtel, temps libre consacré aux manifestations du festival de Paro.
Nuit à Paro.
 
 
J 14 - Samedi 31 mars 2018 Le festival de Paro
Au cours de cette journée, nous assisterons aux diverses manifestations du festival et, en particulier, à la cérémonie du déroulement du grand thangka, le Tongrol, qui est offert pour quelques heures à la dévotion des bhoutanais (visible sous réserve d'un changement d'horaire), puis aux diverses danses apotropaiques exécutées par les moines dans l’enceinte du dzong de Paro. Dans la vallée, nous visiterons le monastère de Kyichu Lhakang. Nuit à Paro.
 
 
J 15 - Dimanche 1er avril 2018 Paro – Delhi
Vol pour Delhi en milieu de journée. Nuit à Delhi.
 
 
J 16 - Lundi 2 avril 2018 Delhi - Paris
Vol pour Paris en milieu de journée. Arrivée à Paris.
 


Groupe de 14 à 18 voyageurs
Départ assuré
Forfait en chambre double
Prix prestissimo jusqu'au 15 janvier 2018
Prix presto jusqu'au 31 janvier 2018
Prix à partir du 01/02/2018
4 895 €
4 950 €
4 995 €
Supplément chambre individuelle
Prix prestissimo jusqu'au 15 janvier 2018
Prix presto jusqu'au 31 janvier 2018
Prix à partir du 01/02/2018
1 475 €
1 500 €
1 535 €
Sans transport international
Prix prestissimo jusqu'au 15 janvier 2018
Prix presto jusqu'au 31 janvier 2018
Prix à partir du 01/02/2018
-500 €
-385 €
-295 €
Visa   133 €


DelhiLemon Tree Premier 5*

KalimpongThe Silver Oaks 4*

GangtokNor-Khill 5*

PemanyangtseElgin Mount Pandim 3*

DarjeelingMay Fair 5*

PhuntsolingDruk

ThimphuAriya 4*

PunakhaMeri Puensum Resort 3*

ParoRaven Nest 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
18/03/2018 - 10h30
Delhi Indira Gandhi
18/03/2018 - 23h15
Vol Air France AF226
Delhi Indira Gandhi
02/04/2018 - 00h25
Paris Roissy CDG
02/04/2018 - 06h10
Vol Air France AF225

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Delhi et retour avec ou sans escale
  • Les vols intérieurs Delhi/Bagdogra et Paro/Delhi avec ou sans escale sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du petit déjeuner du 2e jour au dîner du 15e jour avec deux déjeuners prévus sous forme de pique-nique
  • Le circuit en autocar privé à Delhi et au Bhoutan, et en jeep pour la partie Sikkim et la première journée au Bhoutan (du 2e au 9e jour)
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 3 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 14/12/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Ce circuit comporte des séjours à des altitudes comprises entre 2 000 et 2 300 mètres, ainsi qu’un bref passage à 3 120 mètres.
  • Les routes, dont l'état est souvent dégradé, sont étroites et nous contraignent à utiliser des jeeps pour la partie Sikkim du circuit.
  • L'ascension (facultative) vers le monastère de Tak Tsang, situé à 2800 m d'altitude, peut s'effectuer à cheval mais la descente ne se fait qu'à pied. La montée prend environ deux heures pour 700 m de dénivellation.
  • Au Bhoutan, les dzongs jouent tout à la fois le rôle de monastères, de centres administratifs et de résidences royales et ne sont pas toujours ouverts au public : les dzongs de Thimphu et de Punakha ne sont accessibles qu’alternativement. Nous ne pouvons donc garantir la totalité des visites intérieures des dzongs cités au programme.
  • Attention : l’infrastructure hôtelière du Bhoutan est telle que, exceptionnellement, la réservation de chambres individuelles ne peut être honorée à certaines étapes : dans ce cas les prestations non servies seraient remboursées.
  • Dans le cas d'un vol domestique Paro-Calcutta-Delhi le poids des bagages est limité à 15 kg. Vous devrez régler sur place un supplément pour le poids excédent.
 
  • Un passeport biométrique, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour l'Inde
  • Un visa pour le Bhoutan


Informations pratiques pour le Bhoutan
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et le Bhoutan est de + 4h30 quand la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 quand la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre.


Change
La monnaie officielle du Bhoutan est le ngultrum (BTN).
Pour connaître le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Tous les paiements s'effectuent en espèces.
Les cartes bancaires internationales Visa ne sont acceptées en paiement qu'à Timphu par certains hôtels et centres d'artisanat.
Elle permettent des retraits d'espèces uniquement dans les distributeurs de Timphu.


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre au Bhoutan.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Informations pratiques pour l'Inde
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Inde est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Change
La monnaie officielle de l’Inde est la roupie indienne (INR).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard sont acceptées en paiement dans les capitales régionales et les lieux touristiques, surtout dans le sud du pays.
Elles permettent des retraits d'espèces dans tout le pays.


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Inde.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Informations pratiques pour l'Sikkim
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et le Sikkim est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Change
Le Sikkim est un des Etats de l'Inde, la monnaie officielle du Sikkim est donc la roupie indienne (INR).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Pour le change munissez-vous de préférence de dollars.
Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard ne sont pas acceptées en paiement mais elles permettent des retraits d'espèces.


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre au Sikkim.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter